Historique

Le cabaret est un lieu de détente propice à la consommation de boissons et nourriture tout en admirant de beaux spectacles. Mais l’histoire de celui-ci est né des cafés-concerts qui n’étaient au départ que de simples restaurants et des théâtres. Améliorer par des revues, les cafés-concerts sont révolutionnés et présentent plus de couleurs, des spectacles renversants et même le menu devient beaucoup plus raffiné et les boissons passent au champagne... Pour ses débuts, pendant la belle Epoque de la France, toutes les classes y sont retrouvées: riches ou simples ouvriers pouvaient tous se réunir et se divertir à raison du prix modeste à cette époque.

Origine du mot Cabaret

Étymologiquement, le mot est issu du grec ancien "capo" ou "cauponis" qui signifie "tavernier". Le lien entre la grammaire française et celui-ci n'a toujours pas d'explication. En néerlandais, le mot "cabaret" était attribué aux petites auberges, cela a plus tard pris un autre sens, le désignant comme un lieu de rassemblement pour y boire et y jouer en même temps. Chez les Bretons, ce mot qualifiait les maisons qui vendaient du vin en détail, ce qui est un tout autre concept opposant l'idée des Bretons à celle des Néerlandais.

Origine du Cabaret de Paris

Né des cafés-concerts, les améliorations qui se sont imposées sur les activités dans ces lieux viennent après une lente évolution à cause des mauvaises critiques. Ce fut alors la naissance des cabarets artistiques qui sont un peu plus modernes et beaucoup plus attirants. C’était au Palais-Royal que l’Eldorado, l’ancêtre du Cabaret français, vit ses premiers succès juste après la Révolution. A cette époque, les demandes inspiraient les différents établissements, qui offraient en retour le plaisir des yeux aux clients avec les spectacles originaux tels que Le Sorcier musicien, la femme à barbe ou encore l’Espagnol incombustible.

Le premier Cabaret à Paris, a vu le jour au XVIIIème siècle à la même époque que son apparition en France. Ici, ce sont les beaux spectacles donnés par Marie-Antoinette qui sont à l'origine des shows élégants de nos jours. Réputée pour ses bals masqués et ses soirées dansantes, elle a réalisé les meilleures distractions de la Cour Royal.

Paris, monde de la scène

A part sa réputation dans le monde de la mode, les spectacles phénoménaux qu'offre la Ville des lumières n'ont pas fini de répandre le glamour. Mélange de strass, de plumes, de paillettes, de chants et de chorégraphies présentés par des filles aux corps magnifiques, les cabarets parisiens séduisent la clientèle par les meilleures des performances. Les idées sont en masse et Paris ne se lasse pas d'émerveiller son public venu du monde entier pour admirer les divers talents de ses artistes.

Les Cabarets parisiens illustres

Aujourd'hui, la cité de l'amour connaît son grand succès grâce à ses spectacles nocturnes bouleversants qui permettnt à tous de se divertir dans tous les sens du terme. Voici les plus grands spectacles qui font la renommée de la ville de Paris :

Le Moulin Rouge, fondé en 1889 par les propriétaires de l'Olympia: Joseph Oller et Charles Zidler, . Ils ont réussi à mettre en place le plus célèbre cabaret du monde qui mène directement au sommet de la fête parisienne. Avec ses plumes et ses paillettes, l'ambiance n'est pas en manque. Les deux grands fondateurs de ce phénomène ont marqué leur territoire dans le quartier le plus agité de la capitale. Le Moulin est réputé pour son spectacle riche en couleur avec son numéro principal qui est le French Cancan. Pour ce qui est des performances, il rassemble les artistes les plus célèbres du moment tel que Toulouse-Lautrec, Jane Avril, La Goulue, etc …

Connu internationalement, le Moulin Rouge brille de mille feux aujourd'hui et ne cesse d'accueillir des spectateurs venus du monde entier pour venir découvrir ses revues.

Le Lido, l'endroit où les rêves sont au rendez-vous, a été fondé en 1946, c'est le lieu idéal pour une soirée d'exception. Avec son décor extravaguant et ses histoires d'amour, il plonge les spectateurs dans l’univers de la revue « Bonheur » dans une ambiance chaleureuse: menue gastronomique sans oublier la coupe de Champagne

Soirée bien décorée par les très jolies danseuses au corps de rêve, le Lido offre un show pétillant de danse music-hall irréprochable.

Le Crazy Horse, créé en 1951 par Alain Berdardin dans le quartier des Champs-Elysées, il représente le plus glamour et l'avant-gardiste de tous les spectacles à Paris. La revue "Désir" est le point culminant de son show riche en féminité, en érotisme et en grâce. Dans un mélange de cultures américaines, ses performances sont signées par l'érotisme et une touche de sophistiquer. Les danseuses classiques aux corps parfaits enflamment la scène avec les strip-teases et les effeuillages d'une grande délicatesse très apprécier. Le chorégraphe Philippe Decouflé et le directeur artistique Ali Mahdavi ont repris les reines en 2009 et donne au spectacle une touche d’humour qui fait encore plus originale mais demeure néanmoins sensuelle.

Le Paradis Latin, l'un des ancêtres du cabaret parisien et l'endroit où tout se rencontre pour le plaisir de tous les sens.
C'est un cabaret alliant danse, cirque, magie, jeunesse, paillettes… Tout y est pour se sentir dans la Ville Lumière.
Napoléon Bonaparte, fondateur de ce beau lieu, en 1802, il créa un établissement à la mode où se côtoient des artistes comme Balzac ou Alexandre Dumas. Reconstruit et moderniser par Gustave Eiffel après un terrible incendie dans les années de 1870, il l'a donc repris lors de l'exposition universelle de Paris en même temps que sa Tour, en 1889.

Depuis cette dernière date jusqu'à ce jour, le succès du Paradis Latin reste incontournable grâce à ses revues music-hall et son numéro de French-Cancan qui séduisent encore ses spectateurs.

Chez Michou, marche dans le succès depuis plus de 60 ans dans le quartier de Montmartre. Il appuie sa renommée au niveau mondial par ses spectacles inimitables de transformisme mélangeant finesse, humour, légèreté et burlesque. Chez Michou la fête la folie et les rêves sont sur place et figent le temps pour profiter du spectacle autour d’un dîner « maison » par Michou lui-même!
//]]>